Activités scientifiques

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Arts/Langages : Transitions et Relations (ALTER)
Vous êtes ici :

Activités scientifiques

    • Collection Rives

      Lire la suite

    • Equipe "Arts et savoirs"

      La recherche menée au sein de cet axe s’inscrit dans une perspective diachronique large (du Moyen Âge au XXIe siècle) et dans une interdisciplinarité revendiquée. Les termes d’art et de littérature y sont pris au sens large de configuration imaginatives et/ou configurations du donné afin d’intégrer les genres de l’essai et du document. La notion de savoir, quant à elle, détermine plusieurs approches qui relèvent à la fois de l’épistémocritique, de l’histoire des idées et des représentations et de l’étude de la langue.

      Lire la suite

    • Equipe "Formes en mouvement"

      L’équipe « Formes en mouvement » a pour vocation d’explorer, selon des perspectives historiques, théoriques et formelles, comment les formes, toujours en transition et en interrelation, interrogent et s’interrogent. Qu’il s’agisse de questions génériques, intermédiatiques, inter‐artistiques ou des interactions entre les arts, les littératures et les théories, notamment du signe et du langage, le propos général sera de diversement mettre en évidence comment les formes et figures des arts et des langues, contribuent à la pensée, à son histoire et à ses expressions par leurs interactions questionnantes, leurs déplacements, leurs constantes « dé‐définitions » et la diversité de leurs rapports au mouvement.

      Lire la suite

    • Equipe "Sujets, représentations, sociétés"

      Les travaux menés dans cette équipe exploreront les représentations du rapport de l’homme au monde. Il s’agira de comprendre comment des lieux, des époques, des contextes déterminent la manière dont les individus se représentent ou sont représentés ainsi que la façon dont les mythes, les discours et des genres littéraires permettent de déchiffrer et de modifier ces représentations. Il importera de mettre au jour les médiations et négociations entre « l’imaginaire institué » et « l’imaginaire instituant » (Castoriadis), d’analyser les contours des imaginaires et les stratégies du tissage du lien social, en empruntant des voies d’approche tels que les sentiments de communauté, de groupe ou de minorité, d’appartenance ou de rejet.

      Lire la suite