José Martinez Ruiz, "Azorín"

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Arts/Langages : Transitions et Relations (ALTER)
PDF
Vous êtes ici :

José Martinez Ruiz, "Azorín"

José Martinez Ruiz, "Azorín"







Catalogue Atlantica

José Martínez Ruiz est né en 1873 à Monóvar, gros bourg des terres intérieures de la province d’Alicante.

De famille aisée, il fait de solides études secondaires puis de droit dans les universités de Valence, puis de Grenada, et enfin de Salamanque. Mais il abandonne très vite cette voie au profit du journalisme et plus largement de la littérature, qui sont sa vraie vocation.

Dès 1896, il se fixe à Madrid où il mourra en 1967, connaissant cependant trois années d’exil à Paris, de 1936 à 1939. Son œuvre considérable fait de lui le maître incontesté de la prose espagnole du XXe siècle. A Monóvar, la Casa-Museo Azorín financée par la CAM déploie d’importants efforts pour développer les recherches sur le Monovéran universel.

En français, deux de ses œuvres sont disponibles : Surréalisme et Don Juan, publiées par les éditions José Corti (Paris), respectivement en 1989 et 1992.

Table des matières