Les illusions de l'autonymie: La parole rapportée de l'Autre dans la littérature

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
ALTER - Arts/Langages : Transitions et Relations

CONTACTS

DIRECTION du laboratoire

Directrice : Hélène LAPLACE-CLAVERIE

helene.laplace-claverie @ univ-pau.fr     

 

Secrétariat : 05.59.40.73.76

Muriel Guyonneau

 

Ingénieur d'études : 05.40.17.52.88

Anne-Claire Cauhapé (ac.cauhape @ univ-pau.fr)

             

Appui à la Politique de Recherche : 05.59.40.72.36

Marie-Manuelle Marcos (marie-manuelle.marcos @ univ-pau.fr)

 

 

 

Voir en plein écran

Laboratoire ALTER

Université de Pau et des Pays de l'Adour
Avenue du Doyen Poplawski
BP 1160
64013 Pau cedex

 

PDF
Vous êtes ici :

Les illusions de l'autonymie : La parole rapportée de l'Autre dans la littérature

Publié avec le soutien du laboratoire ALTER sous la direction de Marie-Françoise Marein, Christine Copy, David Diop et Bérengère Moricheau-Airaud.

La désignation de «  paroles rapportées  » peut masquer, sous le trompe-l’œil d’une fidélité plus ou moins revendiquée, la réduction inévitable qu’opère toute représentation par rapport à la totalité de l’acte d’énonciation représenté. L’autonymie, et par conséquent le discours direct, sont au cœur de cette tension entre fidélité et facticité. Rapporter le discours d’autrui, même au style direct, n’est-ce pas toujours déjà se l’approprier  ?
Ce livre rassemble les travaux de chercheurs antiquisants, littéraires, linguistes et stylisticiens sur cet aspect de l’hétérogénéité énonciative que sont les illusions attachées à l’autonymie dans la représentation du discours de l’Autre. Outre les modalités de transcription du discours de l’Autre et leurs effets sémantiques, poétiques et pragmatiques, a été abordée dans cet ouvrage collectif la question des illusions de la fidélité littérale.