• Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
ALTER - Arts/Langages : Transitions et Relations
Vous êtes ici :

Guylaine Pineau-CossetMaître de Conférences en Langue et Littérature du Moyen Age et de la Renaissance

  • Agrégation de Lettres Modernes
  • Parcours
  • Responsabilités
  • Compétences
  • Thèmes de recherche
  • Encadrement
  • Projets
  • Publications

Parcours

Maître de Conférences en Langue et Littérature du Moyen Age et de la Renaissance

Thèse de Doctorat : Des secrets de l’art au silence éloquent : les stratégies discursives dans les œuvres d’Ambroise Paré. Sous la direction  de Claude Blum (Paris IV-Sorbonne) et Evelyne Berriot-Salvadore (Montpellier 3)

Agrégation de Lettres Modernes

Responsabilités

Responsable de la troisième année de licence de Lettres (parcours Lettres, langues vivantes et disciplines artistiques) au Collège Etudes Européennes Internationales de Bayonne.

Membre de la S.F.D.E.S. (société Française d’Etude du Seizième Siècle) et de la R.H.R. (association d’Etudes sur la Renaissance, l’Humanisme et la Réforme).

Compétences

Enseignement : langue et littérature médiévales, langue et littérature du XVIe siècle, stylistique, préparation au Capes de Lettres modernes, Histoire de la langue.

Thèmes de recherche

Littérature médicale de la Renaissance ; science et religion ; modélisation du savoir.    

Encadrement

Direction de Masters 1 et 2

Projets

Publication des œuvres complètes d’Ambroise Paré, chez Garnier, sous la direction d’Evelyne Berriot-Salvadore, en collaboration avec Jean Céard.

Publication des actes des deux journées d’étude sur le thème de « l’école des bêtes », en collaboration avec Cécile Rochelois.

Publications

-  Sur quelques stratégies d’évitement de la censure chez Ambroise Paré, in Censures et interdits, actes du colloque de Mortagne-au-Perche (9-10 novembre 1996), publiés sous la direction de Denis Hüe, Université de Rennes II, Presses Universitaires de Rennes, 1997, p. 257-267.

               

                -  La « double porte » de Bacchus : naissance d’un mythe de la création poétique chez Ronsard, in L’autre et les encyclopédies, actes du colloque de Mortagne-au-Perche (5-6 décembre 1998) « L’autre dans les encyclopédies », publiés sous la direction de Denis Hüe, Université de Rennes II, Presses Universitaires de Rennes, 1999, p. 121-135. 

               

               

- Queneau et la « poligraphie », in Poétique, no 126, en collaboration avec Georges Kliebenstein, Paris, Seuil, avril 2001, p. 191-216. 

                 

 

                - La « prodigieuse mort de Pline » selon Boaistuau et quelques autres, in « Figurations du volcan à la Renaissance », actes du colloque du C.E.R.H.A.C (Centre d’Etudes sur les Réformes, l’Humanisme et l’Âge Classique) de l’Université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand, 8-9 octobre 1999), édités par Dominique Bertrand, Paris, Honoré Champion, 2001, p. 35-52.

                  

               

                - L’instrument du langage et son maniement chez Ambroise Paré, in Ambroise Paré (1510-1590). Pratique et écriture de la science à la Renaissance, actes ducolloque de Pau (6-7 mai 1999), réunis par Evelyne Berriot-Salvadore, Paris, Honoré Champion, 2003, p. 249-276.

               

               

 

 

-  XVIe siècle : La soif de savoir, in Manuel de littérature française, Lycée, Paris, Bréal/Gallimard, avril 2004, p. 83-158. Réédité in Le manuel de littérature française, Paris, Bréal/Gallimard, septembre 2004, p. 83-158.

 

                 - « Ambroise Paré et le "beau mot Abracadabra" », in Le lent brassement des livres, des rites et de la vie, Mélanges offerts à James Dauphiné, sous la direction de Monique Léonard, Xavier Leroux et François Roudaut, Paris, Champion, 2009.

 

            - « Pour le désir que j’ai toujours eu de savoir la vérité » et Tableau des Œuvres,  in « Par la main et par la plume », Ambroise Paré 1510-1590, chirurgien et écrivain français, dir. E. Berriot-Salvadore, Paris, Université Paris Descartes, BIUM, 2010.

 

                - « Mettre en lumière » le savoir médical, contre l’ancienne loi du secret, in Ambroise Paré, une vive mémoire, Etudes réunies par Evelyne Berriot-Salvadore, Collection Medic@, Bibliothèque interuniversitaire de Santé, Paris, De Boccard Edition-Diffusion, 2012. - Jean de Sponde (1557-1595), un humaniste dans la tourmente, Etudes réunies par Véronique Duché-Gavet, Sabine Lardon et Guylaine Pineau, Paris, Classiques Garnier, 2012. 

 

                - La gloire fragile d’Honoré Castellan, « nouveau Esculape » des Valois, in La cour de Nérac au temps de Henri de Navarre et de Marguerite de Valois, dir. Véronique Ferrer et Catherine Magnien, Université de Bordeaux 3, Niort, Albineana décembre 2012.

 

   - "Le Seigneur dit ainsi: Je feray venir sur vous le glaive executeur..."  Soigner la peste sans défier la colère divine dans les traités médicaux du XVIe siècle in Les Textes scientifiques à la Renaissance, dir. Violaine Giaccomotto-Charra et Jacqueline Vons, revue Seizième siècle, no 8-2012. 

    

               - Le « Petit monde » de l’anatomiste déconstruit et recomposé dans les œuvres d’Ambroise Paré, in Corps et Encyclopédies, Cahier Diderot, dir. Denis Hüe, Bernard Baillaud et Jérôme de Gramont, Rennes, PUR, 2013.

                 

 

                - « Cabaliser » les arts en latin ou « profaner la science » en français : les langues de la médecine à la Renaissance, in Paroles dégelées : propos de l'atelier XVIe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2016.

 

                -Ambroise Paré lecteur critique et parerméneute, in Formes du savoir médical à la Renaissance, Violaine Giacomotto-Charra et Jacqueline Vons (dir.), séminaire « Pratique du dialogue et de la dispute dans les textes médicaux (1450-1650) », Université de Bordeaux III, Pessac, MSHA, 2017.

(Séminaire « Pratique du dialogue et de la dispute dans les textes médicaux (1450-1650) », Université de Bordeaux III.)

 

                Ambroise Paré et le « desir curieux, d’apprendre tout ce qui se peut sçavoir, à paraître  in La science prise aux mots. Le lexique scientifique de la Renaissance, dir. Violaine Giacomotto-Charra, Garnier, 2019.