Les pratiques de vérité et de réconciliation dans les sociétés émergeant de situations violentes ou conflictuelles

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
ALTER - Arts/Langages : Transitions et Relations

CONTACTS

Directrice : Hélène LAPLACE-CLAVERIE

helene.laplace-claverie @ univ-pau.fr     

 

Secrétariat : 05.59.40.73.76

Muriel Guyonneau

 

Ingénieur d'études : 05.40.17.52.88

Anne-Claire Cauhapé (ac.cauhape @ univ-pau.fr)

             

Appui à la Politique de Recherche : 05.59.40.72.36

Marie-Manuelle Marcos (marie-manuelle.marcos @ univ-pau.fr)

 

 

 

COLLECTION HAL

Voir en plein écran

Laboratoire ALTER

Université de Pau et des Pays de l'Adour
Avenue du Doyen Poplawski
BP 1160
64013 Pau cedex

 

PDF
Vous êtes ici :

Les pratiques de vérité et de réconciliation dans les sociétés émergeant de situations violentes ou conflictuelleséditions de l’Institut francophone pour la justice et la démocratie (IFJD)

 

 

 


Illustration converture par Mathew Stauton
L’ouvrage sera disponible à la vente sur le site de LGDJ, la librairie spécialisée dans le domaine des sciences juridiques : https://www.lgdj.fr/editeurs/institut-francophone-pour-la-justice-et-la-democratie-974/transition-justice-97420.html.

Cette publication, qui constitue le 26e volume de la collection Transition & Justice, s’interroge sur la portée des pratiques et des politiques de vérité et de réconciliation afin d’en analyser les rouages, les succès, les manques et les échecs.

En réunissant des chercheurs et des artistes, et en adoptant une démarche résolument transdisciplinaire, elle souligne le caractère volatile des notions de vérité et de réconciliation et s’interroge sur les difficultés à mettre en œuvre des processus de réparation et de rapprochement efficaces et pérennes.

 

Les pratiques de vérité et de réconciliation dans les sociétés émergeant de situations violentes ou conflictuelles.

 

Sommaire de l’ouvrage :

 

Avant-propos de Joana Etchart et Franck Miroux

Préface de Anne Stefani (Univ. Toulouse - Jean Jaurès)

 

Partie I : Fabrique et émergence de vérités

 

- Quelques réflexions sur la Commission de vérité et réconciliation d’Afrique du Sud. Denis Hirson (Artiste)

 

- Vérité et narration dans les processus de justice post-conflit : le cas de la Commission de vérité et réconciliation du Canada sur les pensionnats indiens. Dany Rondeau (Univ. du Québec à Rimouski)

 

- Témoigner en dehors de la loi : Parragirls Past, Present. Naomi Toth & Lily Hibberd (Univ. Paris Nanterre / Univ. Paris & UNSW Sydney)

 

- Espaces de conciliation et résurgences de la mémoire des pensionnats autochtones dans Kiss of the Fur Queen et Indian Horse. Franck Miroux (Univ. Toulouse - Jean Jaurès)

 

Partie II : L’impossible mais nécessaire réconciliation ?

 

- La réconciliation « à la nord-irlandaise » et l’impasse des community relations. Joana Etchart (Univ. Pau & Pays de l’Adour)

 

- La culture ulster-scots : quel potentiel pour la réconciliation en Irlande du Nord ? Wesley Hutchinson (Univ. Paris 3 - Sorbonne Nouvelle)

 

- Torture et vérité au Pays Basque. Pauline Guelle (Univ. Pau & Pays de l’Adour)

 

- La Communauté autonome basque face à l’après-violence : ni vérité, ni réconciliation ? Antton Maya (Universidad del País Vasco/Euskal Herriko Unibertsitatea)

 

- Territoires occultés, territoires boucs-émissaires : l’absence de processus de vérité et la construction d’un récit national au service du pouvoir au Congo-Brazzaville. Mathilde Joncheray (Univ. Pau & Pays de l’Adour)

 

Postface de Jean-Pierre Massias (Univ. Pau & Pays de l’Adour- Président de l’IFJD)