CONTACTS

Directrice : Hélène LAPLACE-CLAVERIE

helene.laplace-claverie @ univ-pau.fr   

 

Directrice adjointe : Emilie GUYARD

emilie.guyard @ univ-pau.fr

 

Secrétariat : 05.59.40.73.76

Muriel Guyonneau

 

Ingénieur d'études : 05.40.17.52.88

Anne-Claire Cauhapé (ac.cauhape @ univ-pau.fr)

             

Appui à la Politique de Recherche : 05.59.40.72.36

Marie-Manuelle Marcos (marie-manuelle.marcos @ univ-pau.fr)

 

 

 

Voir en plein écran

Laboratoire ALTER

Université de Pau et des Pays de l'Adour
Avenue du Doyen Poplawski
BP 1160
64013 Pau cedex

 

POLARAQUI : Écrire, publier et promouvoir le polar en région(s) Programme de recherche 2023-2026

Le projet « POLARAQUI : Écrire, publier et promouvoir le polar en région(s) » est né d’un double constat : depuis le milieu des années 2000, le genre policier délaisse les grandes capitales pour investir des territoires « périphériques », à la fois dans les représentations romanesques et dans l’implantation des structures d’édition et de promotion du genre. Les auteurs investissent les espaces éloignés des grands centres urbains, mettant en avant des territoires ruraux saisis dans leurs spécificités et explorant leurs problématiques sociales, politiques et économiques. Nombreuses également sont les maisons d’édition qui font le choix, à la même période, de s’implanter en région, qu’elles se spécialisent dans une ligne éditoriale centrée sur des territoires ou fassent le choix des territoires « périphériques » contre la domination centrale (et parisienne) de l’édition française. Dans le premier cas, le polar cultive son identité régionale et rencontre un écho favorable auprès d’un lectorat nombreux, dans le second cas, il s’agit de polars dont l’édition seule est décentralisée. Enfin, les festivals consacrés aux littératures policières organisés dans des villes de province se multiplient et rassemblent un public d’amateurs croissant chaque année. Or, si ce phénomène semble se produire dans toute l’Europe, il est particulièrement remarquable dans les régions Nouvelle-Aquitaine en France et Pays basque et Navarre en Espagne.

Le projet de recherche propose de s’intéresser à ce phénomène dans ces régions transfrontalières en analysant les points suivants :

-        Le jeu des représentations du territoire dans les fictions criminelles, aussi bien dans le polar régional, qui développe une identité territoriale forte, que dans le polar sans identité régionale, qui met souvent en avant des oppositions entre centre et périphérie qui peuvent cristalliser dans la question des territoires.

-        Les structures éditoriales régionales et les acteurs de la chaîne imprimée qui, des éditeurs aux libraires, ont un poids économique dans les territoires, à la fois parce qu’ils génèrent de l’emploi et de la richesse et parce qu’ils bénéficient, en termes d’images, à la région. Ces structures éditoriales entretiennent aussi des liens avec les établissements de formation des universités des régions concernées.

-        Le processus de marketing territorial : si les polars régionaux mettent en avant les territoires représentés dans la fiction, les collectivités territoriales exploitent à leur tour l’intérêt de ces polars pour un public local ou touristique, en organisant des évènements liant polar et territoire afin de mettre ce dernier en valeur.

-        Les structures de promotion, notamment les festivals, afin de mesurer l’impact de ces structures, de voir si elles permettent une projection nationale et internationale bénéficiant aux acteurs économiques locaux (notamment éditeurs) et au territoire.

 

1/ Actions scientifiques 


- Organisation d’une journée d’étude (Limoges) : « Le polar aquitain » et d’un colloque international (Pau) : « Le polar européen/ en langues romanes : une réalité   régionale ? » 

- Organisation de tables rondes (Festival Pamplona Negra/Un aller-retour dans le Noir)

- Publication d’un volume collectif (plateforme Un@)

- Séminaire en ligne

 

 2/ Actions culturelles 

-Exposition itinérante (Pau, Limoges). Cette exposition mettra en valeur les espaces représentés dans le polar néo-aquitain et basco-navarrais ainsi que leurs acteurs, qu’il s’agisse des auteurs, des éditeurs, des traducteurs ou des organisateurs des festivals.


-Cycle de rencontres avec des auteurs et autrices de polars néo-aquitains  et bosco-navarraisdans le cadre des festivals "Un aller-retour dans le noir » (Pau)  et « Pamplona Negra »(Pampelune, Espagne). 


-Un podcast sera réalisé autour du polar en Nouvelle-Aquitaine, afin de diffuser les résultats du projet et de contribuer à la connaissance des acteurs et promoteurs du polar au sein de la région.

-Participation à la Nuit Européenne des chercheurs à Pau le 29 septembre 2023 (Emilie Guyard, Natacha Levet) 

 

3/ Actions pédagogiques :

- École thématique : En 2025, l’UPPA organisera  une école thématique d’une durée de cinq jours autour du genre policier. Cette édition sera consacrée à la question de l’ancrage régional du polar dans les pays de langues romanes. 

- Intervention d’éditeurs et de traducteurs au sein du Master Métiers du livre et de l’édition de l’IUT Bordeaux Montaigne. Il s’agira de former les étudiants à diverses réalités éditoriales : type de structures économiques, soutiens économiques régionaux, nationaux et européens des entreprises, stratégies éditoriales et commerciales, lignes régionales, nationales ou transnationales des catalogues, question de l’intégration des langues régionales et des langues rares aux catalogues, liens entre territoires et identité éditoriale.

- Voyage d’étude des étudiants de Master LiLAC Études Hispaniques à Pampelune dans le cadre du festival Pamplona Negra