Fabienne Gaspari

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
ALTER - Arts/Langages : Transitions et Relations

Accès au CV des chercheurs

Dans le champ "Mots-clés" vous pouvez saisir le "Nom" d'un chercheur ou un "Mot".

Cliquer directement sur le bouton "Rechercher" pour obtenir la liste complète de nos experts dans les domaines "Droit, économie et gestion".

CONTACTS

Directrice : Hélène LAPLACE-CLAVERIE

helene.laplace-claverie @ univ-pau.fr     

 

Secrétariat : 05.59.40.73.76

Muriel Guyonneau

 

Ingénieur d'études : 05.40.17.52.88

Anne-Claire Cauhapé (ac.cauhape @ univ-pau.fr)

             

Appui à la Politique de Recherche : 05.59.40.72.36

Marie-Manuelle Marcos (marie-manuelle.marcos @ univ-pau.fr)

 

 

 

COLLECTION HAL

Voir en plein écran

Laboratoire ALTER

Université de Pau et des Pays de l'Adour
Avenue du Doyen Poplawski
BP 1160
64013 Pau cedex

 

Vous êtes ici :

Fabienne GaspariMaître de Conférences HDR

  • ALTER
  • fabienne.gaspari @ univ-pau.fr

  • 06 43 64 03 01
  • Parcours
  • Responsabilités
  • Thèmes de recherche
  • Encadrement
  • Projets
  • Publications

Parcours

PARCOURS

Formation

  • 2013, 2017 : Qualification aux fonctions de Professeur des Universités (CNU 11)
  • 2012 : Habilitation à diriger des recherches. “Dans les sables mouvants : figures de l’altérité dans la littérature victorienne” (Université Paris Ouest Nanterre La Défense, sous la direction de Mme le Professeur Claire Bazin)
  • 1995-1998 : Thèse de doctorat en Études Anglophones, Université Michel de Montaigne Bordeaux III. « Contraintes et pesanteurs du corps dans les romans de George Moore » (sous la direction de M. le Professeur Michel Jouve)
  • 1994-1995 : Agrégation externe d’anglais, Option Littérature (rang : 35e)
  • 1993-1994 : DEA en études anglophones, Université Michel de Montaigne Bordeaux III
  • 1992-1993 : Maîtrise d’anglais, Université Michel de Montaigne Bordeaux III
  • 1991-1992 : Licence d’anglais, Université Michel de Montaigne Bordeaux III

 

Expérience professionnelle

  • 1999- : MCF Littérature britannique XIXe siècle, 11e section CNU, Département d’Anglais, UFR Lettres Langues et Sciences Humaines, Université de Pau et des Pays de l’Adour
  • 1996-1998 : ATER Département d’Anglais, UFR Lettres Langues et Sciences Humaines, Université de Pau et des Pays de l’Adour
  • 1995-1996 : Professeur Agrégée stagiaire, Lycée du Bois d’Amour, Poitiers
  • 1993-1994 : Lectrice, Université de Leicester, Grande-Bretagne.
     

Responsabilités

Responsabilités

  • Membre de comités annuels de recrutement CDD et lecteurs; membre du comité de sélection Poste MCF Civilisation GB (2017) ; membre du comité de recrutement Poste PRAG (2014)
  • Septembre 2019- : Responsable du MEEF 1 Anglais
  • 2019-2021 : Co-responsable des services et des emplois du temps du département d'anglais
  • 2016- : Membre du conseil de perfectionnement du Master Recherche Etudes Anglophones
  • 2017 : Membre élue au Conseil d'UFR LLSHS
  • 2014- : Responsable des actions communication à destination des lycées (liens avec le SCUIO, journées portes ouvertes, salons de l'étudiant, semaines et journées d'immersion)
  • 2014-2017 : Membre du conseil de laboratoire CRPHLL
  • 2015-2017 : Co-responsable des services et des emplois du temps du département d'anglais
  • 2013-2014 : Responsable de la Commission de la Pédagogie de l'UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines
  • 2011-2013 : Membre (suppléante) du comité d’experts 11e section CNU
  • 2008-2011 : Vice-présidente du comité d’experts 11e section CNU
  • 2006-2010 : Responsable de l’échange ERASMUS avec l’Université de Nottingham pour le département d’anglais
  • 2007-2009 : Co-directrice du département d’anglais
  • 2006-2010 : Responsable des services, co-responsable des emplois du temps du département d’anglais (sauf 2009)

Thèmes de recherche

THÈMES DE RECHERCHE 

  • Littérature britannique du XIXe siècle, roman
  • Le corps et ses représentations dans l’oeuvre de George Moore
  • Les figures de l’altérité dans la littérature victorienne
  • L’écriture du visage dans la littérature victorienne
  • Le corps du lecteur et ses représentations dans la fiction
  • Les écrits critiques de Moore et de Ruskin
  • Le rapport texte/image
  • George Moore et la modernité française

 

Membre de la SFEVE et de la SAIT

Encadrement

Encadrement d'une trentaine de mémoires de Master Recherche 1 et de 2 mémoires Master Recherche 2 sur la littérature britannique (XVIIIe, XIXe et XXe) arrivés à soutenance

Projets

PROJETS ET CO-ORGANISATION DE MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES

L'incarnation artistique : mises en scène littéraire, 29 novembre 2019

"Through a kaleidoscope brightly": Mediating Ruskin, colloque annuel de la SFEVE, 8-9 février 2019

Le corps du lecteur et ses représentations dans les littératures de langue française et anglaise, journées d’étude, 7 octobre et 9 décembre 2016

L’écriture du visage dans les littératures de langue française et anglaise, mars 2014

Formes allogènes dans le discours du monde anglophone : imbrication et résonance, mars 2010

Premières rencontres avec l’autre, mars 2008

Pouvoir et autorité, mars 2007

La pensée de l’origine, janvier 2006

Publications

Ouvrages

  • « Morsels for the Gods » : l’écriture du visage dans la littérature britannique. Paris : Michel Houdiard, 2012.

  • Contraintes et pesanteurs du corps dans les romans de George Moore. Villeneuve d’Ascq : Septentrion, 1999.

 

Direction et co-direction d'ouvrages

  • Fabienne Gaspari et Laurence Roussillon-Constanty (dir.), « Mediating Ruskin: ‘Through a Kaleidoscope, Brightly’ », Cahiers victoriens et édouardiens [En ligne], 91, Printemps 2020, https://doi.org/10.4000/cve.6872

  • Fabienne Gaspari (éd.). Le corps du lecteur et ses représentations littéraires. Paris : L'Harmattan, 2018. (Introduction, 11-18)
  • Fabienne Gaspari (éd.). L’écriture du visage dans les littératures francophones et anglophones. De l’âge classique au XXIe siècle. Paris : L’Harmattan, 2016. (Introduction, 11-18)

  • Michel Brunet, Fabienne Gaspari, Mary Pierse (éds.). George Moore’s Paris and his Ongoing French Connections. Oxford: Peter Lang, 2015.

  • Fabienne Gaspari, Catherine Mari (éds.). Formes allogènes dans le discours : imbrication et résonance. Rives, 6. Paris : L’Harmattan, 2011. (Introduction avec Catherine Mari), 9-18)

  • Fabienne Gaspari, Florence Marie-Laverrou, Michael Parsons (éds.). Pouvoir et autorité. lines.fr, Revue en ligne d’études anglaises, 4, 2007.

  • Fabienne Gaspari, Florence Marie-Laverrou, Michael Parsons (éds.). La pensée de l’origine. lines.fr, Revue en ligne d’études anglaises, 3, 2006. Introduction, 5-8.

 

Articles

  • Fabienne Gaspari et Laurence Roussillon-Constanty, Introduction, « Mediating Ruskin: ‘Through a Kaleidoscope, Brightly’ », Cahiers victoriens et édouardiens [En ligne], 91, Printemps 2020, http://journals.openedition.org/cve/6877

  • « An ‘extraordinary change’ in the climate: the transformative power of Impressionism in George Moore’s art criticism ». Cahiers Victoriens et Édouardiens, 89, 2019.

  • « "You must confide in me" : lettres et confidences dans The Lake de George Moore ». Sylvie Crinquand, Véronique Liard (éds.). Confidences. Dijon : EUD, 2019.

  • « “The Body in Pain”: George Moore’s A Mummer’s Wife ». Leaves, 6, 2018.
  • « “Their glances met”: looks and desire in The Mayor of Casterbridge », Hardy Review XIX-ii, Fall 2017, 70-81 [également publié dans Fathom, A French e-Journal of Thomas Hardy’s Studies, 5, 2018].

  • « Trois cœurs simples : visions de l’idiotie chez Gustave Flaubert, George Moore et James Joyce », L’Atelier, 9.1, 2017, 16-33.

  • « “Go to Ireland, go to Ireland” : le retour dans Hail and Farewell de George Moore », 373-388. Laurent Dornel (éd.). Le retour. Pau : Presses universitaires de Pau et des pays de l'Adour, 2017.

  • « Images “in the air” in George Moore’s Lewis Seymour and Some Women and Modern Painting », Cahiers Victoriens et Édouardiens, 84, 2016.

  • « Point final ou “vanishing point” ? Quête du sens et inachèvement dans le roman victorien », 131-146. Michel Braud (éd.). Le récit sans fin. Poétique du récit non clos. Paris : Classiques Garnier, 2016.

  • « The Symphony of the Senses: Baudelaire, Huysmans and Moore », 73-93. Michel Brunet, Fabienne Gaspari, Mary Pierse (éds.). George Moore’s Paris and his Ongoing French Connections. Oxford, Bern: Peter Lang, 2015.
  • « Modernity and “ever-escaping meaning”: Charles Baudelaire, Stéphane Mallarmé and George Moore on Édouard Manet », George Moore Symposium, Princess Grace Irish Library, Mary Pierse (dir.), 2014.
    [http://www.pgil.mc/uploads/content/2015/Fabienne Gaspari GM/Symposium.pdf]

  • « Une jeunesse à Paris : le melting-pot à l’irlandaise de George Moore », Études irlandaises, Printemps 2014, 39 (1), Printemps 2014, 169-182.

  • « “In large and serpentine curvesˮ: George Moore’s sense of paradox in A Mere Accident », 143-162, Maria Elena Jaime de Pablos, Mary Pierse (éds.), George Moore and the Quirks of Human Nature, Oxford: Peter Lang, 2014.

  • « Le critique d’art, passeur d’images : Modern Painters de John Ruskin (1843-1856) et Modern Painting (1893) de George Moore », 119-134, Pascale Antolin, Arnaud Schmidt, Susan Barrett & Paul Veyret (éds.), La figure du passeur. Transmission et mobilités culturelles dans les mondes anglophones, Bordeaux : Presses Universitaires de Bordeaux, 2014.

  • « Painting and Writing in George Moore’s Confessions of a Young Man, Lewis Seymour and some Women and A Drama in Muslin », 43-55, Fabienne Garcier, Christine Huguet (éds.), Across Borders: George Moore, Amsterdam: Rodopi, 2013.

  • « “A letter for me?ˮ: Letter and Destiny in “Destiny and a Blue Cloakˮ and “An Indiscretion in the Life of an Heiressˮ ». Fathom, A French e-Journal of Thomas Hardy’s Studies, 1, 2013.

  • « “La folle sur un toit brûlantˮ : représentation et écriture de la folie dans Jane Eyre de Charlotte Brontë », Florence Marie-Laverrou (éd.), Le fou, cet autre, mon frère, Rives, 7, Paris : L’Harmattan, 2012.

  • « “J’aurais pu être un vagabondˮ : droit chemin et méandres dans David Copperfield (1850) de Charles Dickens », Francis Desvois, Morag Landi (éds.), Sur la route, dans la rue en Occident. Le vagabond, Paris : L’Harmattan, 2012.

  • « “MY DEAR AUDACIOUS MOOREˮ : les poses de l’artiste décadent dans Confessions of a Young Man », Cahiers Victoriens et Édouardiens, 75, 2012, 201-214.

  • « Le choix de l’extra-ordinaire : Cranford (1853) d’Elizabeth Gaskell », L’ordinaire, Méthode !, 21, 2012, 37-46.

  • « L’écriture dans l’image : de quelques œuvres préraphaélites », 279-292, Fabienne Gaspari, Catherine Mari (éds.), Formes allogènes dans le discours : imbrication et résonance, Rives, 6, Paris : L’Harmattan, 2011.

  • « “L’invincible instinct de jouirˮ : danse et jouissance de Thomas Hardy à D. H. Lawrence, en passant par George Moore », 261-277, Françoise Buisson, Christelle Lacassain-Lagoin, Jane Hentgès, Michael Parsons (éds.), Jeu, Joie, Jouissance, Rives, 5, Paris : L’Harmattan, 2011.

  • « “Je vis tout Hindˮ : Kim de Kipling (1901), mosaïque et hybridité », 215-226, Danielle Chini, Florence Marie-Laverrou, Michael Parsons (éds.), Intégration de l’altérité : formes et procédures, Rives, 4, Paris : L’Harmattan, 2011.

  • « “The picture would do well as an illustration to some poemˮ : essais de peinture et d’écriture, ou l’écrit sur l’art dans Modern Painting de George Moore », L’essai. L’Atelier, 2 (2), 2010, 67-80.

  • « “Is this article a lady’s petticoat or a bird’s cage?ˮ: the function of toilette in Cranford », Mrs Gaskell in Context, GRAAT On-Line, 9, 2010, 24-37.

  • « “This is Hell, Hell, Hell!ˮ : les quatre éléments dans The Nether World de Gissing », Cahiers Victoriens et Édouardiens, 71, 2010, 113-126.

  • « Le retour au pays dans The Untilled Field de George Moore : l’exil à rebours », 339-346, Bénédicte de Buron-Brun (éd.), Altérité, identité, interculturalité : perceptions et représentations de l’étranger en Europe et dans l’Arc Atlantique, Paris : L’Harmattan, 2010.

  • « “La peur du désirˮ : A Mummer’s Wife et Esther Waters de George Moore », Cahiers Victoriens et Édouardiens, 67, 2008, 253-267.

  • « Dans les coulisses de la société dublinoise. A Drama in Muslin de George Moore », Etudes irlandaises 33 (1), 2008, 57-68.

  • « “And that word was – selfˮ : création et recréation dans Confessions of a Young Man de George Moore », Polysèmes, Textualités 8, 2008, 61-74.

  • « Dans les sables mouvants victoriens : The Moonstone de Wilkie Collins », Fabienne Gaspari, Florence Marie-Laverrou, Michael Parsons (éds.), Pouvoir et autorité, lines.fr, Revue en ligne d’études anglaises, 4, 2007, 119-132.

  • « “More than Dramas of Sterility”: Portraits of the Artist in Moore’s Fiction », 12-23, Marie Pierse (éd.), George Moore: Artistic Visions and Literary Worlds, Cambridge: Cambridge Scholars Press, 2006.

  • « “A damaged kaleidoscope” : Lord Jim de Joseph Conrad et le passé reconstruit », Michael Parsons (éd.), Représentation et reconstruction du passé, lines.fr, Revue en ligne d’études anglaises, 2, 2005.

  • « “The Ever-Undiscovered Countryˮ : paysage et mémoire dans Lord Jim de Joseph Conrad », 67-76, François Gallix (éd.), Joseph Conrad : Lord Jim, Paris : Ellipses, 2003.

  • « De Ruskin aux Préraphaélites : du réalisme au fantasme, ou la peinture dans tous ses éclats », 199-211, Michel Bandry, Jean-Marie Maguin (éds.), La contradiction, Montpellier : Presses Universitaires de l'Université Paul Valéry, 2003.

  • « Insularité, altérité, exil : les images du corps dans The Untilled Field de George Moore et Dubliners de James Joyce », 99-117, Pascale Amiot-Jouenne (éd.), Irlande : insularité, singularité ?, Perpignan : Presses Universitaires de Perpignan, 2001.

  • « Jeux de mémoire dans Confessions of a Young Man et Hail and Farewell de George Moore », 305-317, Robert Ferrieux (éd.), La littérature autobiographique en Grande-Bretagne et en Irlande, Paris : Ellipses, 2001.

  • « Les “Mystériquesˮ dans l’œuvre de George Moore », Cahiers Victoriens et Édouardiens, 52, 2000, 161-176.

  • « À la recherche du corps perdu : paysage et carte du Tendre dans The Lake de George Moore », 241-252, Ronald Shusterman (éd.), Cartes, Paysages, Territoires, Bordeaux : Presses Universitaires de Bordeaux, 2000.

 

Recensions d'ouvrages

  • Fabienne Gaspari, « Evanghelia Stead (ed.). Reading Books and Prints as Cultural Objects », Interfaces [En ligne], 42, 2019, http://preo.u-bourgogne.fr/interfaces/index.php?id=676

  • Christine Huguet (ed.), Writing Otherness. The Pathways of Gissing’s Imagination, Equilibris Publishing, 2010, 311 p. Cahiers Victoriens et Édouardiens, 80, 2014.
  • Stephen Kite, Building Ruskin’s Italy, Aldershot : Ashgate, 2012, 218 p. Cahiers Victoriens et Édouardiens, 79, 2014.
  • Ann C. Colley. Victorians in the Mountains. Sinking the Sublime. Aldershot: Ashgate, 2010, 256 p. Cahiers Victoriens et Édouardiens, 74, 2011, 221-224.
  • Sophie Marret, Pascale Renaud-Grosbras (éds). Lectures et écritures du mythe. Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2006. Représentation et reconstruction du passé, lines.fr, Revue en ligne d’études anglaises, 3, 2006.

 

Commnications

  • « Retours, reprises et résurgences dans A House to Let de Dickens, Collins, Gaskell et Procter ». Congrès SAES 2008 (Orléans), « La résurgence », Atelier SFEVE.

  • « Parcours de l’artiste et multiples détours dans Lewis Seymour and Some Women ». Congrès SAES 2004 (Montpellier), « Parcours et détours », Atelier SFEVE.

     

 

Traductions

  • Ruskin, John. L’Éblouissement de la peinture : Ruskin sur Turner. Laurence Constanty, Fabienne Gaspari, Lawrence Gasquet (trads.). Pau : Presses Universitaires de Pau, 2006. Introduction à la troisième partie « Lumières et ombres de la peinture de Turner » et traduction de la troisième partie, 109-164.

  • Dewey, John. L’Art comme expérience. Jean-Pierre Cometti (éd.). Pau : Presses Universitaires de Pau / Éditions Farrago, 2005, chapitres 1 et 2, 21-57.

  • Santayana, George. Le sentiment de la beauté. Anne Combarnous, Fabienne Gaspari (trads.). Pau : Presses Universitaires de Pau, 2002.

  • Shusterman, Richard. La Fin de l’expérience esthétique. Jean-Pierre Cometti, Anne Combarnous, Fabienne Gaspari (trads.). Pau : Presses Universitaires de Pau, 1999.