2020-03-Réalisme(s) dans la fiction littéraire espagnole contemporaine (XIXe-XXe-XXIe siècles)

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
ALTER - Arts/Langages : Transitions et Relations

CONTACTS

DIRECTION du laboratoire

Directrice : Hélène LAPLACE-CLAVERIE

helene.laplace-claverie @ univ-pau.fr     

 

Secrétariat : 05.59.40.73.76

Muriel Guyonneau

 

Ingénieur d'études : 05.40.17.52.88

Anne-Claire Cauhapé (ac.cauhape @ univ-pau.fr)

             

Appui à la Politique de Recherche : 05.59.40.72.36

Marie-Manuelle Marcos (marie-manuelle.marcos @ univ-pau.fr)

 

 

 

Voir en plein écran

Laboratoire ALTER

Université de Pau et des Pays de l'Adour
Avenue du Doyen Poplawski
BP 1160
64013 Pau cedex

 

PDF
Vous êtes ici :

Réalisme(s) dans la fiction littéraire espagnole contemporaine (XIXe-XXe-XXIe siècles)

Ce colloque est soutenu par le laboratoire ALTER, et il se tiendra au Collège d’Espagne (Cité universitaire, Paris), du 26 au 28 mars 2020.

Appel à communication

Réalisme(s) dans la fiction littéraire espagnole contemporaine (XIXe-XXe-XXIe siècles)

Présentation

Dans l’histoire du récit, le réalisme est de tous les temps ; mais à chaque époque il renaît sous une forme neuve, qui révolutionne, en même temps que notre vision et notre compréhension du réel, la poétique des genres. (Henri Mitterrand, in Dictionnaire des Genres et Notions littéraires, 2001)

Trouvant son préambule et une solide assise dans la conférence prononcée par Geneviève Champeau le 22 mars dernier au Colegio de España (Paris), ainsi que dans les propos tenus à sa suite par les écrivains Marta Sanz et Isaac Rosa, le colloque international de la NEC+ prévu en mars 2020 portera sur ce « champ miné » (G. Champeau) qu’est le réalisme pour en considérer les diverses manifestations et l’évolution au sein de la fiction narrative espagnole des XIXe, XXe et XXIe siècles.

Par-delà les clichés perdurant à son endroit au point d’en offrir une vision simpliste voire erronée, le réalisme est sans doute beaucoup plus complexe et opaque qu’il n’y paraît, d’autant plus difficile à cerner qu’il est fuyant et que ses contours sont flous, capable de se redéfinir et de se réinventer avec chaque époque et même avec chaque auteur pouvant s’y rattacher de près ou de loin. Preuve en sont les maints visages qu’il a pu revêtir en Espagne au fil de son existence et jusqu’à aujourd’hui, conduisant bien souvent la critique littéraire à ajouter un qualificatif – « social », « sucio », « responsable », etc. – pour mieux les démarquer ou les définir les uns au regard des autres. Autant de formes du réalisme espagnol que l’on voudrait (re)découvrir à travers les nombreuses études qui, espérons-le, viendront nourrir ce colloque, non seulement pour mieux approcher chaque fois la poétique qu’elles sous-tendent ou encore l’idéologie qu’elles desservent, mais aussi pour interroger la teneur du lien qu’elles entretiennent – si tant est que ce soit le cas – avec la tradition réaliste telle que, par exemple, Benito Pérez Galdós put l’incarner.

Modalités pratiques

Le colloque se tiendra au Colegio de España, Cité Universitaire, Paris XIVème, du 26 au 28 mars 2020.

Les communications pourront se faire en espagnol ou français.

Les propositions, comportant un résumé d’une quinzaine de lignes maximum, sont à envoyer avant le 15 novembre 2019 à :

Natalie Noyaret (natalie.noyaret @ hotmail.fr), Xavier Escudero (xavier.escudero@univ-littoral.fr) et Pascale Peyraga (pascale.peyraga@univ-pau.fr)

Merci d’indiquer vos nom(s), prénom, coordonnées postales, électroniques et votre organisme de rattachement, ainsi qu’une liste de 5 mots-clés.

Le Comité scientifique se prononcera sur les propositions au plus tard à la fin du mois de novembre 2019.

Frais d’inscription : 40 euros pour les membres de la NEC+ (année 2019-2020), 70 euros pour les non-adhérents.

Les frais de bouche, d’hébergement et de transport seront à la charge des communicants.

La publication des actes, après évaluation des textes par le comité scientifique, est prévue aux Éditions Orbis Tertius.

Responsables scientifiques : Xavier Escudero – Natalie Noyaret – Pascale Peyraga.

Le colloque est organisé par la NEC+ et reçoit le soutien des laboratoires ALTER (Université de Pau), H.L.L.I. (Université de Littoral Côte d’Opale) et LASLAR (Université de Caen-Normandie).

Site web de la NEC+ : https://narrativaplus.org/fr/la-nec-presentation/

C’est donc le réalisme espagnol dans son ensemble et dans toute sa diversité que l’on explorera et interrogera tout au long de ce colloque.

Voir l'appel à communication prolongé jusqu'au 15 novembre ci-dessous :

  En français

 En espagnol

 Bibliographie indicative