CONTACTS

Directrice : Hélène LAPLACE-CLAVERIE

helene.laplace-claverie @ univ-pau.fr   

 

Directrice adjointe : Emilie GUYARD

emilie.guyard @ univ-pau.fr

 

Secrétariat : 05.59.40.73.76

Muriel Guyonneau

 

Ingénieur d'études : 05.40.17.52.88

Anne-Claire Cauhapé (ac.cauhape @ univ-pau.fr)

             

Appui à la Politique de Recherche : 05.59.40.72.36

Marie-Manuelle Marcos (marie-manuelle.marcos @ univ-pau.fr)

 

 

 

Voir en plein écran

Laboratoire ALTER

Université de Pau et des Pays de l'Adour
Avenue du Doyen Poplawski
BP 1160
64013 Pau cedex

 

MécriNA - Les maisons d’écrivain en Nouvelle-Aquitaine : des lieux de mémoire entre valorisation patrimoniale, enjeux touristiques et création artistiqueProgramme de recherche 2023-2026

Le projet MécriNA se propose d’appréhender en quoi les maisons d’écrivain – particulièrement nombreuses, variées et intéressantes – présentes sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine constituent un atout exceptionnel pour le rayonnement culturel et touristique de la région.

Porté par des chercheurs en littérature qui travailleront en étroite collaboration avec des responsables de maisons d’écrivain et d’associations littéraires, MécriNA se focalisera sur la manière dont ce patrimoine matériel est un vecteur privilégié du patrimoine immatériel qu’est la littérature. À l’heure où il devient de plus en plus difficile de transmettre le goût de la lecture, les maisons d’écrivain occupent une place importante en matière de démocratisation culturelle. Dans ce contexte, le projet MécriNA examinera ce que la maison d’un écrivain apporte à la connaissance de ce dernier. On envisagera aussi l’articulation de ces lieux avec la recherche académique, mais également avec les actions pédagogiques et la création contemporaine.

L’originalité du projet est de choisir l’échelle de la région pour étudier dans toute sa diversité l’objet « maison d’écrivain ». La Nouvelle-Aquitaine dispose en la matière d’un ensemble particulièrement dense et diversifié, qui va de modestes demeures à des lieux aussi prestigieux que Malagar (ancienne propriété de François Mauriac), la Tour de Montaigne ou la maison de Loti. L’échelle de la région est pertinente pour dresser une typologie et s’interroger sur les différences de statut ou de fonctionnement entre des sites dont l’histoire et l’évolution présentent des caractéristiques contrastées. Qu’elle soit lieu de naissance ou d’élection, lieu de passage ou de résidence, la maison d’écrivain peut être liée de bien des manières à la figure d’artiste à laquelle elle reste associée. Ces espaces sont en outre valorisés de façon très variée (ouverture à l’année, saisonnière ou sur rendez-vous, visites guidées ou libres, etc.) et connaissent des modes de gestion distincts. La question des rapports avec les tutelles pose également celle de l’ancrage dans le territoire. La maison est-elle un pur « produit d’appel » touristique ou fait-elle partie des repères culturels de ceux qui vivent à proximité ? Dans quelle mesure est-elle source de rayonnement pour une commune, un département, une région ?

Sur le plan méthodologique, le projet se caractérise par des approches complémentaires : une approche interdisciplinaire certes centrée sur les enjeux littéraires, mais nourrie de connaissances historiques, sociologiques, géographiques, juridiques, etc. ; une approche participative qui ne considère pas seulement les maisons d’écrivain comme l’objet de la recherche mais qui les associe à la conception même du projet et à sa réalisation ; une recherche-action au plus près du terrain ; des emprunts ponctuels aux théories de l’écopoétique et de la géopoétique.

- Principaux livrables:

Colloque à Bellac en mai 2024

Colloque à Arnaga (Cambo-les-Bains) en mars 2025

Ouvrage grand public

Ouvrage scientifique

Exposition à la médiathèque Mériadeck

Thèse de doctorat