Cycle de conférences "L'art en partage citoyen"

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
ALTER - Arts/Langages : Transitions et Relations

CONTACTS

Directrice : Hélène LAPLACE-CLAVERIE

helene.laplace-claverie @ univ-pau.fr     

 

Secrétariat : 05.59.40.73.76

Muriel Guyonneau

 

Ingénieur d'études : 05.40.17.52.88

Anne-Claire Cauhapé (ac.cauhape @ univ-pau.fr)

             

Appui à la Politique de Recherche : 05.59.40.72.36

Marie-Manuelle Marcos (marie-manuelle.marcos @ univ-pau.fr)

 

 

 

COLLECTION HAL

Voir en plein écran

Laboratoire ALTER

Université de Pau et des Pays de l'Adour
Avenue du Doyen Poplawski
BP 1160
64013 Pau cedex

 

PDF
Vous êtes ici :

Cycle de conférences "L'art en partage citoyen"

 

Ces conférences font partie du programme de recherche "L'art en partage citoyen"  -  porté par Mmes les Professeures Sabine Forero Mendoza (ITEM) et Pascale Peyraga (ALTER).

 

  1. Conférences de Sören Meschede et de Klaus Fruchtnis
  2. Conférence de Gudrun Ledegen et d’Antoine Chaudet
  3. Conférence de Joëlle Gonthier
  4. Conférence de Marion Hohlfeldt
  5. Conférences d’Aline Wiame et d’Éric Van Essche

 

Conférences de Sören Meschede et de Klaus Fruchtnis

Jeudi 23 janvier 2020 – 14h30

Salle du conseil deg, bâtiment droit Collège SSH

Titre : "Formes d'art participatif et collaboratif en Espagne et en Colombie (titre provisoire)"

 

Sören Meschede est commissaire d’exposition, responsable culturel et producteur basé à Madrid.  Il promeut en particulier les projets combinant les arts visuels et performatifs ainsi que les pratiques artistiques collaboratives et participatives.

Depuis août 2018, Sören est coordinateur de Concomitentes (www.concomitentes.org), une plateforme de production artistique soutenant les projets d’art public engagés par des groupes  de   citoyens  souhaitant  réagir   à   une   situationspécifique à travers la commande d’une œuvre d’art.

 

Klaus Fruchtnis est un artiste, chercheur et enseignant franco-colombien résidant à Paris. Il est actuellement Directeur académique adjoint au Paris College of Art. Ses recherches portent sur les domaines de la photographie, du multimédia, du dessin numérique et de l’expérimentation des médias, ainsi que sur des projets collectifs et participatifs qui impliquent l’art, la technologie, les aspects culturels, sociaux et politiques.

Au cours des dernières années, il a développé différents projets avec des musées et centres d’art, des centres correctionnels, des collectivités locales, des conseils municipaux, des universités, etc.

Il mène une thèse sur les « Formes d’engagement d’un art participatif et collaboratif, des années 1990 à aujourd’hui ? Études croisées entre la France, l’Espagne et la Colombie ».

 

Conférence de Gudrun Ledegen et d’Antoine Chaudet

JEUDI 13 février 2020- 14h30-16h

salle bulle SCD, Rez de chaussée

Titre : "Projets contributifs : comment concilier création artistique, participation citoyenne et recherche en SHS ? L'exemple de L'Encyclopédie des Migrants"

L’Encyclopédie des migrants est un projet artistique qui rassemble 400 témoignages de personnes migrantes. Ce projet conçu par la metteure en scène Paloma Fernández Sobrino interroge la question des migrations dans une approche sensible et intime. Chaque témoin a été invité, à travers la rédaction d’une lettre manuscrite adressée à une personne restée au pays, à exprimer son rapport à la distance.Comme l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, cette encyclopédie est le fruit d’un travail en commun, réalisé via le développement d’un réseau d’acteurs pluridisciplinaires (artistes, militants associatifs, citoyens, décideurs publics, chercheurs en sciences humaines et sociales…) et de structures européennes (associations, municipalités, institutions en France, en Espagne, au Portugal et à Gibraltar), réunis par la volonté commune de favoriser la contribution de tous les participants, et en particulier des premiers concernés : les personnes migrantes.

Site web de L’encyclopédie des Migrants : http://www.encyclopedie-des-migrants.eu/

Antoine Chaudet est directeur de production et de communication de l’association L’âge de la tortue (Rennes).

Il a été chargé de communication et directeur du travail graphique sur le projet L’Encyclopédie des migrants. Il a assuré avec Paloma Fernández Sobrino le commissariat de l’exposition découlant de ce projet (11 juillet 2017- 8 avril 2018).

 

Gudrun Ledegen est Professeure des universités en Sciences du Langage et Sociolinguistique à l’Université de Rennes 2.

Elle travaille notamment sur la problématique des langues en contacts   et   sur   les   variations   linguistiques   (changement linguistique dans la société, parlers jeunes, SMS et autres discours médiés). Elle a dernièrement codirigé les ouvrages Mauvaises Langues, Migrations et mobilités au cœur des politiques, des institutions et des discours (2018) ; Corpus de communication médiée par les réseaux : construction, structuration, analyse (2017) ; Écarts et apports des médias francophones : Lexique et grammaire (2013).

Gudrun Ledegen a assuré le commissariat scientifique de l’exposition L’Encyclopédie des migrants (11 juillet 2017- 8 avril 2018).

 

Conférence de Joëlle Gonthier

Vendredi 21 février 2020 - 14h30

Salle du conseil deg, bâtiment droit Collège

Titre : « Quelque chose de l’art » à l’époque de sa manifestation humanisée

 

À partir de l’expérience de La Grande Lessive® qui a rassemblé depuis sa création en 2006, plus de 11 millions de personnes de tous âges, compétences et conditions sociales, dans des lieux situés dans 117 pays et 5 continents, « quelque chose de l’art » demande à être pensé ou reconsidéré.

Le titre évoque l’essai de Walter Benjamin sur l’œuvre d’art à l’époque de sa reproduction mécanisée. Aujourd’hui, l’art participatif ou/et citoyen déplace de nouveau des repères au point d’interroger la définition de l’œuvre, mais également celle de l’artiste. La co-construction de savoir et de compétences est aussi en jeu de la conception à la réception, quand le caractère performatif et éphémère de ce qui se présente sous l’apparence d’un événement bouscule la notion de conservation.

La Grande Lessive® prend la forme d’une installation artistique éphémère faite par tous qui détourne le principe des « Grandes Lessives » d’antan. Son dispositif est simple et fédérateur : deux fois par an, un même jour dans le monde, des fils sont tendus à travers places et rues en vue d’y suspendre au moyen de pinces à linge des réalisations plastiques (dessins, peintures, photographies, images numériques, poésies visuelles…) de format A4 conçues à partir d’une invitation commune publiée sur le site https://www.lagrandelessive.net/.

La prochaine édition a lieu le 26 mars. Son invitation est : « Un monde en kit ».

Site web de La Grande Lessive® : https://www.lagrandelessive.net/

Le podcast de cette conférence est accessible ICI

 

Joëlle Gonthier est plasticienne, professeur agrégée d'arts plastiques, docteur en Esthétique, spécialiste de la médiation de l'art, créatrice de La Grande Lessive.  

 

 

 

Conférence de Marion Hohlfeldt

jeudi 27 Février 2020 - 14h30-16h

Salle du conseil DEG, bâtiment de Droit du Collège SSH

Titre : "Lorsque l’art disparaît dans la société. De la participation à l’initiative citoyenne, à l’exemple de l’œuvre de Jochen Gerz"

Marion Hohlfeldt est maître de conférences en Histoire de l’art contemporain et directrice du Département d’Arts Plastiques de Université Rennes 2. Elle est co-responsable de l’axe « Art et Politique » au sein du laboratoire Pratiques et Théories de l’Art Contemporain (PTAC EA 7472).

Marion Hohlfeldt est, entre autres, l’auteure de « Stratégies de participation. Le GRAV sous le signe du jeu », in Stratégies de participation. GRAV —  Groupe de recherche d’art visuel 1960- 1968, et a dirigé les ouvrages collectifs Faire la Cité. Gouvernance et création de l’imaginaire urbain (2016), Mouvement, lumière, participation. Le GRAV 1960-1968 (2013), Jochen Gerz – Anthologie de l’art (2008), Jochen Gerz. Res publica – The Public Works 1968-1999 (1999).

 

 

Conférences d’Aline Wiame et d’Éric Van Essche

Vendredi 20 mars 2020 – 14h30-17h

Salle du conseil DEG, bâtiment de Droit du Collège SSH

Titre : "L'art comme expérience politique : quelques propositions sur la (re)définition des territoires de vie avec John Dewey"

 

Aline Wiame est maître de conférences en arts et philosophie à l’Université Toulouse-Jean Jaurès. Ses recherches concernent les interactions entre arts et philosophie, c'est-à-dire la manière dont pratique artistique et pratique philosophique développent des modes de pensée propres qui peuvent s'interpeller, se croiser, se confronter.

Elle est notamment l’auteure de « "L’art comme expérience" et la pragmatique du spectateur, entre performance et philosophie » (Tangence, n° 108, 2015), de Scènes de la défiguration. Quatre propositions entre théâtre et philosophie (Les Presses du réel, 2016) et de « Fabuler, devenir-terrien » (thaêtre, juillet 2019).

 

Titre : "De l’ensauvagement à la domestication : les enjeux de l’art participatif à l’ère du capitalisme culturel"

Éric Van Essche est docteur en philosophie et lettres (histoire de l’art) de l’université libre de Bruxelles (ULB). Il enseigne à la Faculté d’architecture et à la Faculté de philosophie et sciences sociales de l’ULB, et à l’École nationale supérieure des arts visuels (ENSAV) de La Cambre.

Ses recherches couvrent les champs de la philosophie esthétique, de l’art contemporain, de l’art dans l’espace public et de l’approche critique des entreprises culturelles et des industries créatives.

Éric Van Essche est l’auteur de « L’art contemporain au secours du social ? De la création à la participation citoyenne » (2009), et il a, entre autres, dirigé les ouvrages Aborder les bordures : l’art contemporain et la question des frontières (La Lettre volée, 2014), et Les formes contemporaines de l’art engagé: de l’art contextuel aux nouvelles pratiques documentaires (La lettre volée, 2007).

 

Télécharger le calendrier complet