Réseau NéoAquitain Francophonie

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
ALTER - Arts/Langages : Transitions et Relations

CONTACTS

Directrice : Hélène LAPLACE-CLAVERIE

helene.laplace-claverie @ univ-pau.fr     

 

Secrétariat : 05.59.40.73.76

Muriel Guyonneau

 

Ingénieur d'études : 05.40.17.52.88

Anne-Claire Cauhapé (ac.cauhape @ univ-pau.fr)

             

Appui à la Politique de Recherche : 05.59.40.72.36

Marie-Manuelle Marcos (marie-manuelle.marcos @ univ-pau.fr)

 

 

 

COLLECTION HAL

 

 

UNITA/ Label Université Européenne

 

Référentes pour ALTER :

Françoise Hapel

Laurence Roussillon-Constanty

 

 

 

Voir en plein écran

Laboratoire ALTER

Université de Pau et des Pays de l'Adour
Avenue du Doyen Poplawski
BP 1160
64013 Pau cedex

 

PDF
Vous êtes ici :

Réseau NéoAquitain Francophonie

Université de Bordeaux; Université Bordeaux Montaigne;  Université de Limoges; Université de Pau et des Pays de l’Adour; Université de Poitiers; Université de la Rochelle. 

Phase d'amorçage : avril 2019 - avril 2021

 

Le projet de Réseau régional de recherche sur la francophonie (« Réseau Aquitaine francophonie », RAF) entend réunir les équipes de recherche des 6 universités de la région nouvelle Aquitaine ayant la ou les francophonie(s) pour objet de recherche, ou dont les thématiques dominantes sont traitées de manière privilégiée sous l’angle de la francophonie. Les évolutions de celle-ci, depuis les années 90, plus multilatérale et décentralisée, plus ouverte aux dimensions économiques, valent en effet d’en faire un axe fort de la visibilité de la recherche scientifique dans la région NA, où elle se signale déjà par des programmes de coopération décentralisée ainsi que sur le champ culturel avec plusieurs manifestations majeures (Festival de Limoges, Francofolies de La Rochelle, Festival du film francophone et de Bandes Dessinées d’Angoulême, etc.). Moins que de travailler sur une aire géographique constituée des pays ayant le français pour langue officielle ou seconde, ou comme un patrimoine à protéger, moins encore de s’intéresser aux formes institutionnelles de la francophonie, l’objectif est de s’intéresser à ce qui, dans la multiplicité des phénomènes ayant le monde pour échelle, traduit une spécificité de l’aire francophone, avec des enjeux qui lui sont propres, et qui plaide pour la préservation de la diversité culturelle et linguistique, en appui à l’appel à la diversité culturelle de la convention de l’UNESCO de 2005. Dans cette acception, la francophonie répond à l’objectif des réseaux 3R : « relever les défis auxquels sont confrontés nos sociétés pour assurer une croissance inclusive et durable, en misant sur la créativité et l’innovation, en particulier grâce au croisement de différentes approches disciplinaires ». L’approche retenue au sein du RAF, délibérément interdisciplinaire, s’appuie sur les travaux et expertises de plus de 40 unités de recherche des universités de la région ainsi que sur un dense tissu d’acteurs et partenaires académiques, institutionnels, culturels et économiques.

 

Il s’organisera autour de 5 axes, relayant ou déclinant quelques-uns des grands défis sociétaux et enjeux pour la collectivité : 

- Axe francophonie des modèles et des savoirs faire : sur la réception des concepts, méthodes, instruments, dispositifs, forgés à partir de la langue française et intégrés aux sociétés francophones ou francophiles, dans les domaines, linguistique, juridique, politique, urbanistique, architectural, social, éducatif, de santé

- Axe francophonie créative et culturelle : sur la création, la diffusion des industries créatives (spectacle vivant, arts plastiques/contemporains, musiques actuelles, littérature, cinéma, théâtre), pour qui la francophonie est un espace de diffusion de dimension mondiale

- Axe francophonie numérique : sur le cyberespace francophone, les avancées technologiques et les défis sociétaux posés par le numérique et l’expérimentation d’innovations numériques à grande échelle

- Axe francophonie et développement durable : sur les innovations et expertises relatives au développement durable, prenant notamment en compte la culture, et posant les bases d’une croissance inclusive.

- Axe francophonie, éducation et plurilinguisme : sur les effets de la diversité linguistique et sociolinguistique dans l’aire francophone pour mieux comprendre les processus d’acquisition du langage ou les hybridations linguistiques.

 

Télécharger le dossier complet du projet